Edito : Pourquoi avoir créé le-plaisir-feminin.com ?

Nous pensons que les marques d’aujourd’hui doivent avoir une vocation sociétale quelle qu’elle soit. Au-delà de l’argent qu’un travail peut vous rapporter, il est indispensable pour motiver une équipe de qualité, de donner du sens aux efforts que l’on fait, au temps et à l’énergie que l’on donne, aux moyens financiers que l’on engage.

L-plaisir-féminin crée et vend en pharmacie des produits pour l’intimité des femmes et leur santé sexuelle ; parce que c’est une marque créée par des femmes pour les femmes, son engagement est simple : contribuer à faire progresser le droit au plaisir et à une sexualité épanouie pour les femmes.

Le plaisir féminin, un droit ?

Oui, et même un droit à conquérir, y compris quelquefois par la loi, quand des pays pratiquent encore couramment l’excision (200 millions de femmes dans le monde selon l’ONG plan-international) dont l’objectif même est de mutiler une partie de notre sexe qui a justement pour seule vocation…notre plaisir.

Mais il reste à conquérir surtout par l’évolution des mentalités : « L’orgasme féminin est un sujet très peu étudié alors qu’il concerne la moitié de l’humanité », s’insurge la gynécologue Odile Buisson qui constate : « c’est une tache aveugle en médecine, sociologie, biologie, histoire, littérature… Il existe plus d’études sur le panaris ou la cuisson du riz que sur l’extase féminine ». Son explication ? « A quoi bon s’occuper de la jouissance féminine puisque la femme n’a pas besoin de jouir pour concevoir et qu’aucune étude ne montre que la fertilité d’une femme augmente avec son plaisir ? »

Dans le couple, la situation se complique encore plus : trop souvent les femmes n’osent pas demander ce qu’elles veulent, et il existe une opposition entre un discours ambiant de plus en plus libéré et une timidité réelle que nous gardons dans l’intimité: souvent, nous réfléchissons trop, nous ne lâchons pas prise, et restons dans le contrôle permanent, avec la peur du regard de l’autre ou bien celle de vexer notre partenaire en lui demandant autre chose que ce qu’il (ou elle) nous fait…Comment passer du statut de Madone à celui de femme libérée…sans rien perdre au passage?

Seules 21% des femmes n’ont pas eu de difficulté à atteindre l’orgasme au cours des 12 derniers mois…(étude IFOP 2016 sur les françaises et l’orgasme). Pour les hommes, c’est plutôt l’inverse non ?

Alors évidemment nous sommes en général des êtres plus complexes, plus raffinés, plus exigeants J…Mais que peut-on y faire… ? Y renoncer ?  Et bien justement non ! Plutôt que de nous soumettre, nous vous proposons de mettre à profit toutes ces aptitudes (plus d’autres encore) pour changer les choses…A commencer par en parler ! « En parler », c’est quand même notre truc ! Parce qu’on sait bien que c’est en partageant qu’on trouve plein de solutions nouvelles auxquelles on n’aurait même pas pensé toute seule…quel que soit le problème posé d’ailleurs.

Alors ce blog va nous servir de base.

Parler du plaisir féminin : on en est aux préliminaire

Nous espérons créer une dynamique autour de ce nouveau blog, et nous avons bien-entendu plein d’idées : nous voulons offrir des séances avec des sexologues spécialisés  sur le plaisir féminin, agir pour les jeunes, afin qu’ils arrêtent de faire leur éducation sexuelle avec des films pornos, lancer des campagnes de crowd-funding pour financer les recherches scientifiques sur le clitoris et l’orgasme féminin, entreprendre des enquêtes, interroger les religions, provoquer le débat….

Tout cela dépendra beaucoup de vous et de votre participation : www.le-plaisir-feminin.com est un blog ouvert, participatif. Bon, on va forcément modérer le contenu, parce que le sujet est un peu chaud…mais on le fera le moins possible, car c’est grâce à vous, à vos témoignages, à votre participation que nous ferons bouger les choses.

On vous attend ! ça ne fait que commencer ! C’est comme qui dirait « les préliminaires », mais on sait toutes que c’est là que tout se joue !

L’équipe l-plaisir-féminin.

PS : il y a quand même quelques hommes dans l’équipe…On les a choisis parce qu’ils assument bien leur part de féminité.

PARTAGER CET ARTICLE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *