L’orgasme à coup sûr… ou presque !

Ç’est une étude sur l’orgasme qui vient d’être publiée dans le journal très sérieux Archives of Sexual Behaviors. Ca confirme tout ce qu’on vous raconte sur notre blog mais ça a l’avantage en plus de donner des chiffres qui frappent les esprits.

En résumé :

  • Le constat de départ, c’est que 95% des hommes parviennent à jouir à chaque rapport (contre 65% pour les femmes…et encore… : « à chaque rapport » comme ils disent, ça nous étonnerait !)
    Ce qui est sûr c’est que le décalage est énorme.
  • Curieusement, le chiffre passe de 65% à 86% chez les femmes lesbiennes….

Pourquoi ?

  1. Parce que les femmes entre elles ont une meilleure représentation de leur anatomie et partagent beaucoup mieux le plaisir
  2. Parce que dans un rapport hétérosexuel, les hommes démontrent « un manque de sensibilisation au plaisir féminin », et « les femmes ne prennent pas assez en compte leur propre plaisir ».
  3. Car concrètement, les femmes lesbiennes pratiquent plus naturellement les 3 règles d’or pour obtenir un orgasme. A ce propos, l’étude révèle que 80% des femmes hétérosexuelles (et 91% des femmes lesbiennes) atteignent l’orgasme quand elles mettent en application ces trois pratiques :
    – les baisers langoureux
    – la stimulation génitale manuelle
    – le sexe oral.

On vous a dit ailleurs qu’on n’aimait pas beaucoup les sondages qui établissent des normes par rapport auxquelles, du coup, on est obligée de se définir. Dans ce que dit cette enquête, on sait notamment que le cunnilingus n’est pas forcément bien vécu ni désiré par nombre de femmes.

Mais bon ! Globalement, l’étude va dans le bon sens ; nous (les femmes) avons un rôle moteur à jouer pour progresser sur le chemin de notre propre plaisir, et les barrières à franchir sont surtout dans notre tête, et dans celle de notre partenaire…D’où l’intérêt de notre questionnaire de couple ! Vous ne l’avez pas encore rempli ? Allez-y, c’est gratuit et ça ne peut faire que du bien !

PARTAGER CET ARTICLE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *