Le cunnilingus, on doit forcément l’aimer ?

Le cunnilingus, on n’est pas toutes fans …

Le cunnilingus ne fait pas l’unanimité, c’est le moins que l’on puisse dire…

Témoignage: «C’est parce qu’on ne te l’a jamais bien fait » « avec moi tu vas voir tu vas aimer » « les autres ne savent pas s’y prendre » …Et voilà, on se sent obligé de faire semblant que « oui effectivement cette fois-ci c’est mieux … ». Mais en fait non; malgré de nombreuses tentatives on s’ennuie pendant que notre partenaire prend lui « un plaisir fou » la tête entre nos cuisses. Est-ce normal ? Pourquoi tout le monde parle de ce phénomène comme étant un acte gigantesque voir même parfois mieux que la pénétration?

Sa tête entre nos cuisses, ce n’est pas si évident…

On parle partout de techniques pour atteindre l’orgasme, mais comment faire pour l’atteindre si rien que l’idée d’avoir la tête de notre partenaire entre les cuisses nous rebute? Sommes-nous insensibles?  Nos copines ont-elles un super clitoris méga sensible qui fait que pour elles l’orgasme clitoridien durant le cunnilingus est si simple, comme une évidence ?

Bon, reprenons la réalité des choses ! Si on relit l’étude menée par l’IFOP en Décembre 2015 sur les moyens d’atteindre un orgasme, les chiffres sont clairs ; Non, l’orgasme clitoridien lors d’un cunnilingus n’est pas l’orgasme le plus facile à avoir. En effet dans cette étude, le cunnilingus atteignait la 4eme position derrière la pénétration avec caresse, la masturbation, et les caresses du partenaire (voir notre article « ce qu’on préfère au lit »). Donc finalement, on est bien d’accord ce n’est pas chose simple d’avoir un orgasme lors d’un cunnilingus!

Le cunnilingus par plaisir, pas par obligation

Pour parer à cela,  il faudra donc (si on en a envie), faire un travail sur soi. Au-delà d’avoir un partenaire qui sache bien s’y prendre, et qui fasse de son mieux pour nous mettre à l’aise ;-), il faudra d’abord réussir à accepter que ce passage de notre partenaire sous la couette n’est ni dégradant ni sale, et encore moins une obligation pour lui afin de nous faire plaisir. Parce que nous ne passons pas la tête sous la couette par obligation, nous le faisons parce que nous en avons envie, nous voulons satisfaire notre partenaire (et on sait bien qu’ils ne sont pas nombreux à ne pas aimer ça hein…. ?) et nous prenons du plaisir à cela.

Et ben, il faut juste que la réciproque soit vraie ! Personne ne force personne, OK … 🙂 ?

PARTAGER CET ARTICLE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *